Est-ce que tu connais la chanson de Lynda Lemay, «Les souliers verts». «Des souliers verts à talon dans le garde-robe, des souliers verts aussi suspects, qu’ignobles…»Remercie-moi de te l’avoir mise dans la tête.

Tu dois sûrement te demander pourquoi je te parle de souliers verts en ce jeudi matin. C’est simple, en fait je suis la fille aux souliers ROSES! Je ne suis pas  le genre de fille qui laisse ces souliers roses traînés dans l’entrée d’un gars en couple.

En fait, mes souliers roses font partie de mon marketing hors-ligne. Je me suis dit que c’était une belle journée pour te raconter l’histoire des souliers roses.

D’où sont arrivés les souliers roses

J’étais en train de suivre une formation sur le marketing. Je venais de créer mon blogue Bulle VIP et je voulais en vivre. J’étais en train de créer un branding autour du blogue (qui a été transféré à Créatrice de bulles). Je voulais quelque chose de très féminin, de bubbly, de dynamique et qui me ressemblait.

J’ai toujours été une amoureuse de rose. Dans ma jeunesse, je portais du rose tous les jours. J’avais des bas roses, des bobettes roses, des chandails roses. Je ne pouvais pas sortir de la maison sans avoir une touche de rose. Donc, la couleur était tout indiquée pour faire partir de mon branding d’entreprise.

Ensuite, on m’a demandé de choisir un objet qui représente ma business. Une chose que je voyais et me faisais automatiquement penser à mon entreprise. Ohhh c’est plus difficile que tu le penses. Je n’avais pas envie que ce soit mon ordinateur, c’était trop facile. J’avais pensé à une bouteille de champagne (c’est de là que vient la bulle de mon nom). Il manquait quelque chose. Je ne trouvais pas que c’était parfait pour me représenter.

Les souliers roses

Les fameux souliers roses

 

Je me préparais pour un mariage. J’avais acheté une nouvelle robe et des souliers à talons hauts pour accompagner la robe. Devine quoi ? ILS ÉTAIENT ROSES. Quand j’ai reçu les souliers, ça été une révélation. VOICI LA CHOSE QUI REPRÉSENTE MA BUSINESS. Je les voyais partout, j’avais envie de les porter tous les jours (c’était difficile, je travaille de la maison).

Finalement, je les ai intégrés à mon premier shooting photo pour la business. Ça s’est terminé là. Je les mettais partout, sur mon site web, sur ma page Facebook. Finalement, je les ai portés le jour du mariage, ensuite je les ai reportés une autre fois pour un souper et je les ai mis dans une boîte pour l’hiver.

Le FLASH

Quand j’ai commencé à m’intéresser au marketing hors-ligne, j’ai voulu brander mon marketing hors web. Je me suis mise à réfléchir sur mon branding web pour voir ce qui était adaptable à mon marketing hors-ligne. Quel item de mon branding pouvais-je sortir du web?

Les bulles…Difficile. À moins d’arriver à toutes mes rencontres avec une bouteille de bulles, je voyais mal comment faire. En plus d’être dispendieux, j’avais l’air d’une alcoolique.

Le rose, bonne idée! Je pouvais facilement intégrer le rose à mon habillement. Je pouvais ajouter une touche de rose chaque fois que j’allais rencontrer un client. C’était simple, parfois c’était un casse-tête, mais globalement l’idée se tient.

Il y avait quand même quelque chose qui me chicotait. J’aurais aimé avoir quelque chose de plus original. Je voulais quelque chose comme Catherine Cormier et ses cheveux roux ou Mélissa Normandin Roberge et ses robes de princesse. Le rose ce n’était pas assez.

J’étais en train de travailler mes nouvelles photos pour le nouveau site web et j’ai eu LE FLASH! LES SOULIERS ROSES!C’était ça qui allait brander mon marketing hors-ligne. Je suis allée les chercher dans la boîte dans le fond du garage et je les mis bien en évidence. C’est eux qui allaient m’inspirer ma stratégie de marketing hors ligne.

Je me suis mise à les porter quand j’allais rencontrer de nouveaux clients. Les gens me parlaient de mes souliers roses, l’impact était là! En plus, je suis quelqu’un qui s’habille relativement sombrement. Je porte du noir, du gris, du blanc, alors quand je mets les souliers roses, c’est pas mal la première chose que l’on voit.

Évidemment, j’en ai trouvé d’autres paires, des souliers un peu plus relaxes, d’autres à bout fermé. Je veux être capable de faire les 4 saisons avec mes souliers roses. Il me manque seulement ceux pour l’hiver. Je recherche activement des bottes roses pour la saison froide, si jamais tu as des idées, laisse-moi-les en commentaires.

Où je veux en venir avec les souliers roses…

En fait, je veux que tu brande ton marketing hors-ligne. C’est le fun d’avoir une belle marque et de beaux visuels sur le web. Qu’en est-il quand tu sors du web ? Qu’est-ce qui fait que dans des événements réseautage, la personne va se souvenir de toi ? Qu’est-ce qui fait dans une rencontre que le client va te rappeler? Comment fais-tu pour attirer le bon client hors-ligne?

C’est important d’être capable de faire une bonne job en ligne, mais de maintenir ce rythme-là quand tu sors du web. Parce que même en 2018, tout n’est pas sur le web. Si tu veux voir ta business grandir, tu dois t’ouvrir des portes et faire un marketing hors-ligne on point!

Alors, quels seront tes souliers roses?